Envois en Espagne péninsulaire et aux Baléares
Retour gratuit 30 jours
Livraison gratuite pour les commandes supérieures à 100 €.
retourner à Blog
Alex Txikon arrive au Camp de Base de l'Everest

FRIENDS

Alex Txikon arrive au Camp de Base de l'Everest

Il a seulement trois semaines pour tenter de remonter par la voie classique, côté népalais.

30 / 04 / 2021

Alex Txikon est arrivé il y a quelques heures au camp de base de l'Everest (5.360 m.) après plusieurs jours de trekking et d'acclimatation. Le journaliste Iñaki Makazaga et le photographe Sendoa Elejalde séjournent désormais à Dingaboche (4.390 m.) après avoir passé la nuit à Lobuche (4.900 m.). Ils ont dû descendre en raison du manque d'acclimatation, bien que demain ils espèrent revenir dans la nuit à 4 900 mètres et après cela, ils essaieront d'accéder au camp de base.

Depuis son arrivée à Katmandou samedi, l'alpiniste biscayen et ses deux compagnons ont travaillé à contre-courant puisque l'expédition a un peu plus de 3 semaines en Colombie-Britannique pour tenter de remonter par l'itinéraire classique, sur le versant népalais.

Une fois les ports organisés à Katmandou, l'équipe est partie dimanche pour Namche Bazaar, d'où ils ont marché jusqu'à Pheriche (4300m) où ils ont passé deux nuits pour bien s'acclimater à l'altitude, et hier après-midi ils sont arrivés à Lobuche (4.900 m.) d'où aujourd'hui seul Txikon a pu atteindre le CB.

Lors de son séjour d'hier à Lobuche Txikon et ses compagnons se sont approchés du mémorial de Chukpilhara. "L'endroit a des vues spectaculaires et transmet une énergie très particulière ... Souvenez-vous de tous ces alpinistes qui sont venus dans ces montagnes à la recherche de leur liberté et de leurs rêves mais y ont trouvé la mort. C'est pourquoi nous ne les oublierons jamais".

Pendant les premières heures au CB, Txikon a travaillé sur l'installation des magasins d'équipements et le conditionnement de leurs équipements pour pouvoir commencer après-demain à travailler chacun à son tour.

Comme l'explique Txikon, "nous allons bien, calmes malgré le fait qu'il y a beaucoup de mouvement d'expéditions. Sur le plan physique, je me sens très bien et j'ai vraiment envie de l'essayer. De plus, ces derniers jours, j'ai lu que de grands amis venaient d'une expédition dans la région".

Nous utilisons des cookies internes et externes pour faciliter et améliorer la navigation, vous présenter des contenus en lien avec vos préférences et collecter des données statistiques. En poursuivant la navigation, nous considérons que vous acceptez leur utilisation. Plus d’informations.